• Accueil
  • > Archives pour janvier 2009

Après l’effet d’annonce ,place à la réalité

Posté par idy012 le 14 janvier 2009

Every  little action ,there ’s a reaction. 

Eh oui!

 Toujours dans le même sillage de mon premier article, des réactions n’ont pas manquées. Plus ou moins compréhensibles dans la mesure où tout changement s’accompagne d’inquiétude ,de doute, d’incertitude pour certains ;ce qui est en somme ,est tout à fait normal :l’inconnu fait peur depuis la nuit des temps. Mais pour d’autres, il peut être synonyme d’un nouveau départ, un espoir et pourquoi pas, de  renaissance.

Un comportement réfractaire peut aussi vouloir cacher une faiblesse face à l’adversité issue de cette nouvelle redistribution des cartes par le Maître du Jeu ,en l’occurrence ,le Chef de l’Etat Me Abdoulaye WADE.

Les raisons invoquées par certains responsables du PDS dénotent à mes yeux, un comportement politique égoïste, parcellaire voire clanique.

Il me semble qu’il n’a pas été traitée la question des investitures entre le PDS et le REWMI lors de la conférence de presse, comme a eu le rappeler le Président Idy , elle  est inscrite dans le chapitre des modalités pratiques de cette entente cordiale.

Ceux qui rejettent systématiquement le retour au bercail n’ont par contre, aucune culture politique à mon sens, car ignorant de facto, l’intéressant potentiel dont regorge la formation de Monsieur Idrissa SECK

Force est de constater et de reconnaître que les attentes des populations ont été fortement éprouvées depuis le début de cette guerre fratricide qui a abouti à la naissance de courants déviationnistes et fractionnistes, de désordre et la crise financière achevant de faire le reste.

  

C’est dans ce contexte que Mr le Secrétaire Général National du PDS a pensé poser cet acte consistant à rassembler  toute sa famille autour de sa personne et ayant pour finalité, la consolidation des acquis, la recherche de solutions les mieux adaptées aux problèmes des Sénégalais et à la pérennisation de son pouvoir.

Certains voient dans ce lever  de bouclier une balle de sonde lâchée par le maître pour tâter le pouls de la base ou, une stratégie machiavélique d’anéantissement du rebelle afin de baliser totalement le terrain à son fils Karim Wade.

C’est à mon sens, une lecture ridicule de la situation politique du moment.

Idy l’a en effet bien rappelé au cours de la conférence de presse. Une combinaison de deux variables est venue à bout de la constante DIOUF au sein d’un même ensemble en Mars 2000.

Imaginons simplement Idy et Macky en dehors du parti démocratique sénégalais s’alliant avec une opposition de plus en plus organisée, aidée en cela par ce facteur exogène qu’est la CRISE MONDIALE qui n’épargne aucun secteur, avec à la clé, l’imminence des échéances électorales de Mars 2009.

Le retour annoncé de Idrissa Seck doit être perçu comme étant un contre balancier avec un effet déstabilisateur sur l’échiquier politique .

Vous n’allez tout de même pas penser que Me WADE puisse scier la branche sur laquelle il est assis.

et que l’on ne s’y méprenne point :

Ceux qui pensent qu’on va assister à une lutte de positionnement en direction des Locales entre nos formations, se détrompent .Pourquoi ?J’y reviendrais prochainement.

Certains auront bien gesticuler à charge ou à décharge, il est et reste incontestablement le décisionnaire. Le dernier mot lui appartient.

Un nouveau militant du PDS se plaçant au centre et prônant l’UNION SACREE.

A demain incha Allah et vous pouvez également poster vos commentaires sur

l’URL de mon blog perso: http://idy012.unblog.fr

           

Publié dans POLITIQUE | 1 Commentaire »

Note à l’attention de mes chers visiteurs

Posté par idy012 le 13 janvier 2009

Mes remerciements à l’attention de tous visiteurs.

Cet espace a été  créé dans le seul but de partager  ma pensée et ma vision sur le paysage politique Sénégalais. Le prétexte m’a été donné à l’occasion des retrouvailles entre le Président de Rewmi et le Parti Démocratique Sénégalais.

Suite à cette réconciliation, les réactions du genres « traîtres, sans vergogne, WADE/IDY KIF-KIF ou plus grave, ce sont des BANDITS » ont été notées çà et là .

Je n’ai nullement la prétention d’être un analyste politique expert mais étant attentif à la chose politique dans ce cher SENEGAL depuis 1983,je suis en mesure d’affirmer « qu’ils n’ont RIEN compris ».

Qu’est- ce- qui se passe  pour que certains s’égosillent et vocifèrent depuis que le FILS a décidé de rejoindre son PERE.

Maître Abdou laye WADE, Secrétaire National du PDS et PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL et PERE DE LA NATION, délégataire des suffrages ,accepte de recevoir Idrissa SECK sur sa demande afin de discuter des modalités devant sceller leur réconciliation.

 A cette suite ,une conférence de presse est tenue pour édifier l’opinion publique nationale et internationale des Tenants et Aboutissants de cette entente.

Comme l’on s’y attendait, Le Président SECK a transcendé son auditoire par la clarté, la concision et la cohérence de ses propos.

Pour moi ,acquis à sa cause  ,un seul mot a retenu toute mon attention :

MATTNA ,un mot Wolof qui signifie : LE COMPTE EST BON.

Les bons COMPTES font les BONS amis ,ce qui se traduit par une CONFIANCE renaissante déterminante dans tous types de rapport.

Ces mécontents donc ignorent que la politique est une SCIENCE au sens noble du terme : du verbe latin « scire » qui veut dire « savoir » et se traduit par une connaissance systématique dans quelque domaine que ce soit.

Ce qui m’amène à affirmer sans équivoque que Idrissa SECK maîtrise mieux que quiconque le DOMAINE POLITIQUE.

ATTENTION : « Quiconque » se rapportant à ceux qui estiment  « boxer » dans la même catégorie que lui.

Pour la première fois dans notre histoire politique, à ma connaissance ,quelqu’un a osé défier l’EXECUTIF, quand on sait qu’au Sénégal, un Président de la République est presque un dieu, cette considération rendue possible grâce à une « vertu » bien ancrée chez nous : LA LAUDATION POLITIQUE

Ses talents d’orateurs hors pairs ( rappelant mystiquement LSSenghor) combinés à un style communicationnel révolutionnaire et à un compagnonnage de 30 années au côté du DINAUSORE WADE etc…,font qu’il est INCONTESTABLEMENT l’héritier NATUREL de son excellence Maître Abdoulaye WADE.

Il l’incarne par son charisme ,sa combativité, sa constance contrairement à ce qu’en pensent ses détracteurs et enfin ,la pertinence de ses choix politiques.

Ceux qui pense que Maître Aboulaye Wade s’étant battu plus d’un quart de siècle pour présider aux destinées de cette nation ,lèguera son patrimoine ( PDS) en des mains inexpertes ,incompétentes ,tremblotantes, n’ont qu’à ouvrir les yeux.

Voilà ce qui explique foncièrement cette agitation notée ça et là ;ce qui cache une inquiétude et une peur de ses pourfendeurs qui comme certain, PIFFE ou ne PIFFE qu’à la tronche.

Voilà brossé en quelques lignes  la situation du moment en attendant une évolution pratique et matérielle de cette nouvelle donne qui à mon sens, va incontestablement peser sur la balance des prochaines joutes électorales de Mars 2009.

Merci et bientôt.

Mamadou Alassane WAGUE

     

    

  

Publié dans POLITIQUE | 5 Commentaires »

 

Le blog de Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bloc-notes de Raoul d'Andrésy
| Social Democratic Union / U...
| Kitoka Moke Mutondo