Les « SHARING INFORMATIONS » de l’Union européenne

Posté par idy012 le 10 août 2011

unioneuropeendrapeau.jpg

IDRISSA SECK bien coté à l’Union européenne.

  

Il est peint comme l’homme politique le moins présent et le moins constant au Sénégal, mais pour la plupart des missions diplomatiques de l’Union européenne,  IDRISSA SECK a une longueur d’avance sur l’opposition, sur bien des sujets.

 L’ancien Premier ministre IDRISSA SECK est bien parti.

 Pour la course à la succession de Me WADE en 2012, il part avec une longueur d’avance sur ses adversaires de l’opposition. C’est ce qui ressort  des comptes-rendus disponibles dans les boîtes « sharing informations » des représentations diplomatiques des pays de l’Union européenne (Ue).C’est dans ces boîtes que sont répertoriés les renseignements et les informations partagées par les pays membres de l’Union.

Des diplomates ayant visité ces boîtes rapportent que le Mouvement du 23 juin (M23) et les autres contestataires de la validité de la candidature de Wade en 2012 n’ont fait que suivre un vieux débat agité par l’ancien Sherpa (Idrissa Seck) du chef de l’Etat et actuel maire de Thiès. »Ces représentations diplomatiques ont édifié leurs pays respectifs sur la question et ses derniers développements, tout en soulignant que les arguments du M23 et ceux de tous les autres contestataires ont été soutenus par IDRISSA SECK dans le passé »,souffle-t-on.

Devant cette situation, des diplomates ont conclu à une victoire d’Idrissa Seck avant la lettre en ce sens qu’il est considéré comme celui qui donne le ton et alimente les débats au sein de l’opposition. D’ailleurs, on rappelle le courage dont il a fait montre en acceptant de poser le débat sur l’irrecevabilité de la candidature de Wade dans l’instance dirigeante de Parti Démocratique Sénégalais (PDS),le Comité Directeur.

Dans leur conclusion, la plupart des diplomates sont d’avis que cette avance d’Idrissa Seck peut constituer un atout majeur pour lui si le Conseil constitutionnel venait à invalider la candidature du candidat de l’AST (Alliance Sopi pour Toujours).Non seulement il serait nanti d’une bonne lecture politique, mais il se positionnerait comme l’acteur principal et père de la défaite de la dévolution monarchique du pouvoir. Un projet qu’il a commencé à combattre en 2005, au moment de sa descente aux enfers.

Seulement, il reste à savoir si ce gain politique sur le plan des idées va influer sur le résultat du scrutin au cas où le Président Wade serait déclaré forfait par les cinq sages (Juges constitutionnels).

Dans les « sharing informations », la fin mouvementée du premier semestre de l’année 2011 occupe une bonne place. Les diplomates de l’Ue pensent que cette période a dopé l’ardeur des hommes politiques sénégalais et aussi celle des membres de la société civile.

Ils rappellent en permanence dans leurs notes la journée du 23 juin qui a enregistré des manifestations contre le projet de modification de la Constitution proposé par le Président de la République.

L’inquiétude des représentants de l’Ue s’explique par le fait que la tension monte quotidiennement alors que le pays est à sept mois de l’élection présidentielle.

SOURCE : L’OBS NDIAGA NDIAYE

Publié dans ACTUALITE DU JOUR | 2 Commentaires »

LE DERNIER COUP DE BLUFF!

Posté par idy012 le 3 août 2011

toubadiakk.jpgwadepr.jpg 

Jamais depuis la création de ce blog, je n’ai eu à me prononcer sur le comportement des religieux de ce pays en général, les « Tarikhas » en particulier.  Je ne reviendrais pas sur l’historique des relations entre le « Serigne » communément appelé Marabout en Afrique au sud du Sahara, et le « Talibé » ou apprenant, élève, serviteur etc… Le soin en sera  laissé aux éminents historiens. 

Toujours est -il que ces relations du point de vue profane, sont empreintes d’un profond respect qui frise l’idolâtrie. Nous sommes (sénégalais) connus pour aimer les raccourcis. 

Eh oui! En lieu et place d’une pratique perso de la religion, nous préférons se réfugier derrière une connaissance ou un grand « ami » du Créateur et ce, dans le but bénéficier de la Félicité ici bas et au-delà. Thiey Yallah! 

 Le prétexte de cette incursion sur ce terrain glissant, est la visite effectuée par le chef de l’Etat, Abdoulaye WADE à Touba-La-Sainte.  Le renouvellement du pacte d’allégeance du talibé et la sollicitation des prières sont convoqués pour motiver ce déplacement du 29 juillet 2011. 

 Cerise sur le gâteau, un conte de fée est narré pour capter l’émotion Mouride par le biais du Saint Homme, Cheikh Saliou MBACKE ( Qu’Allah dans sa bonté et sa miséricorde l’auréole de sa puissante Lumière). Ceux qui pensent qu’il est en quête d’un « ndigueul » se détrompe! 

Le Chef de l’Etat sortant est entrain de mener son monde en bateau. C’est son dernier coup de bluff. 

 En effet, je suis de ceux qui pensent qu’il ne va pas se présenter en 2012 pour plusieurs raisons.  D’abord, son âge avancé avec tout le respect dû à cette catégorie de personne. 

Ensuite, il n’est pas besoin d’être un devin pour imaginer la pression des chancelleries occidentales qui estiment, malgré la réserve qui sied à leur posture, suffisants ses deux mandats afin de ne pas se retrouver dans une situation identique à l’Ivoirienne. 

Toujours et encore, cette autre pression populaire qui s’est accentuée ( bien qu’on observe un semblant accalmie ses derniers temps), semble être une épée de Damoclès suspendue sur la tête des tenants du pouvoir car le ressac d’un Tsunami plus destructeur que celui des 23 et 27 juin, est toujours possible. Sa préoccupation actuelle est tenir bien en laisse la meute dont les Pitbulls du comité directeur. 

   Annoncer avant l’heure sa candidature, est gage de stabilité au sein de son propre camp et au niveau de l’Etat qu’il dirige ; en attendant qu’on s’achemine inéluctablement vers les échéances électorales fastidieuses et fatidiques de 2012.   

Alors quid de l’héritage du PDS?

Une lutte fratricide ou cette impulsion intérieure qui détermine certains comportements immuables propres aux individus d’une même espèce dénommée : instinct ( de conservation)? 

Publié dans ACTUALITE DU JOUR | Pas de Commentaire »

LE PHOENIX

Posté par idy012 le 29 juillet 2011

tn1.jpgphoenixrising.jpg     

La visite rendue par son Excellence, l’ambassadeur de France au Sénégal, Nicolas NORMAND à Monsieur Idrissa SECK, suscite moult interrogations et inquiétudes de part et d’autre. 

Pourquoi le choix porté sur notre Leader? En quoi cette visite peut-elle être inquiétante ou poser un souci pour les multiples acteurs de la scène politique et au premier desquels, le chef de l’Etat? 

 La France, ce partenaire traditionnel et éminemment stratégique du Sénégal, suit avec une attention soutenue l’évolution des rapports de force sur le terrain aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. 

En bon stratège, elle sait prévoir et se doit d’anticiper. 

On a certes remarqué l’émergence de nouveaux acteurs sur la scène politique porteurs d’idées nouvelles basées sur la notion de citoyenneté et incarné par le NTS (Nouveau Type de Sénégalais). 

Ces actions et discours appelant à la Responsabilité Citoyenne, sont au demeurant salutaires mais ne peuvent en aucun cas se substituer aux professionnels de la chose Politique. 

 Consciente de cette donne fondamentale, la France a finalement fait un choix judicieux et porteur. 

 En effet, qui a été le premier à alerter l’opinion publique nationale et internationale du funeste projet de dévolution dynastique du pouvoir ? 

 Qui a le premier combattu ce projet scientifiquement, politiquement et méthodiquement planifié? 

 Qui en a le plus souffert physiquement, moralement, politiquement? 

  Idrissa SECK, tel un PHOENIX, a su renaître, se relever, se défendre et se battre pour être deuxième lors des dernières joutes présidentielles. 

Je ne me lasserais de le répéter jusqu’à ce qu’une autre source statistique vienne me contredire. 

 Quatre ministres d’Etat, des centaines de millions injectés et le débauchage d’un vieux lion édenté n’auront pas suffit à détourner la confiance des vaillants Cayoriens et Thiessois placée en cet homme. 

Jamais, à ma connaissance, homme politique sénégalais n’a  aussi brillamment et héroïquement réussi à conserver intacte sa base. 

 Suffisant pour que la France et les observateurs avertis, misent sur le Phœnix

Nos partenaires au développement ne sont pas dupent et savent bien discerner la « copie » de « l’original ». 

 Les leaders de BENNO et du M23 ont incontestablement du  mérite, car ayant participé de manière décisive à l’alternance et à la bonne santé de notre démocratie mais ils savent très bien par expérience que faire un choix reste et demeure difficile. 

L‘entretien qu’il a accordé au plénipotentiaire français ne doit en aucun cas être perçu comme une menace au sein de l’opposition. 

La France et nos partenaires de l’UE font simplement de la diplomatie préventive (les relents de la guerre en Côte d’ivoire), le Sénégal étant l’une des rares nations de la sous-régions où règne un certaine stabilité. 

Cette diplomatie doit s’appuyer sur les acteurs qui animent justement cette vie politique à quelques 7 mois des joutes électorales. 

Il faut reconnaître aussi que la candidature mûrie avant l’heure et anticonstitutionnelle du Président WADE sortant, ne favorise guère un climat d’apaisement. 

Par ailleurs, les craintes du pouvoir me semblent justifiées. 

En effet, cette visite crédibilise d’avantage la thèse du lâchage des Wades par le principal soutien qu’est  justement cette France qui a su comprendre les vraies motivations du Président sortant. 

Cette France qui semble écouter la vox populi à travers les journées épiques du 23 et 27 juin 2011 suivies de la riposte du 23 juillet 2011. 

Je profite d’ailleurs de ma tribune pour féliciter vivement le Président Idrissa SECK qui y a pris part, démontrant ainsi sa détermination à abréger la souffrance de la majorité des Sénégalaises et Sénégalais. 

Le peuple sénégalais qui a trop souffert de cette gestion clanique et partisane des affaires de l’Etat depuis maintenant 11 années, s’est dit: STOP, BASTA!! ça suffit!! 

 Enfin, sachant ce peuple déterminé à ne pas lâcher du lest, le pouvoir enclin à confisquer cette légitimité populaire, la France sait bien que la vague du Printemps Arabe qui a emporté Ben Ali et Hosni Moubarak, pourrait bien déferlé sur nos côtes. 

Comme en 2007, nous y croyons toujours! 

 alou1.jpgmamadoualassane.wague@facebook.com

Publié dans ACTUALITE DU JOUR, POLITIQUE | 6 Commentaires »

TOUT EST BIEN QUI FINIT BIEN!

Posté par idy012 le 12 mai 2010

tfm2.jpg 

Enfin, la convention ETAT- FUTURS MEDIAS vient d’être signée et met ainsi un terme à un bras de fer dont l’Etat avait tout à perdre devant un adversaire tout aussi redoutable.

L’état, dans sa volonté de vouloir bâillonner un puissant et dangereux adversaire, le groupe de presse  FUTURS MEDIAS, s’est vite rendu compte de la force de frappe du sieur Youssou Ndour.

Ah oui!

Puissance acquise grâce aux professionnels qui gèrent particulièrement ses supports communicationnels.

D’abord la radio RFM qui regroupe en son sein d’excellents journalistes et animateurs qui ont fini d’étaler leur compétence et imprimer une hégémonie dans le paysage audiovisuel sénégalais. Rien donc d’étonnant de constater que la RFM est devenu en un temps record, la radio la plus écoutée

Ensuite le journal « L’Observateur« , demeurant le plus lu avec un tirage quotidien estimé à 60.000 exemplaires.

Alors, je ne vois pas comment faire fi de ce formidable vecteur communicationnel et de la dimension de l’homme qui incarne à lui seul, un modèle de réussite et d’audace : Youssou NDOUR pour ne pas le citer.
Sage, aura été donc l’attitude adoptée par l’Etat et les hommes qui l’incarnent, l’animent et au premier desquels, on ne peut s’empêcher de nommer: son Excellence Maître Abdoulaye WADE, Président de la République du Sénégal.

Toute personne savante, sait en outre que la naissance du mouvement FEKKE MA THI BOLLE est uniquement mis sur pied pour exercer une pression sur l’Etat mais constitue aussi une épée de Damoclès sur la tête du parti au pouvoir d’ici 2012.

En effet, en réagissant à chaud sur les ondes de la RFM, You précise bien que son mouvement citoyen continuera de s’affirmer.

Toutefois, l’on ne peut s’empêcher de se poser la question à quel dessein, dès lors qu’il a obtenu gain de cause ?

Obtenir gain de cause? pas tout à fait ou presque!

Le format « Culturel » de la Télévision Futurs Médias semble être servi par l’Etat pour finalement lever son veto et sauver ainsi la « face ».

Mais il en est autrement.

Donner le « Go » était effectivement la solution devant ce dilemme cornélien car, face à une parfaite organisation du groupe FM  qui a usé de trafic d’influences en faisant un intense lobbying tant national qu’ international, le gouvernement n’avait plus le choix que lâcher du lest.

Mais nous savons aussi parfaitement que ce format n’est que la partie visible du deal car le véritable objectif reste et demeure le FORMAT GENERALISTE.

 Mais comment y parvenir sans coup férir ?

 Le chantage citoyen!

Bien vu et bien calculé.

Quelles que soient les envies et craintes, c’est la démocratie et le peuple sénégalais qui en sortent grandis et consolidés.

Enfin cette bataille n’a vu qu’un seul et unique vainqueur : LA DEMOCRATIE SENEGALAISE.

TOUT EST BIEN QUI FINI BIEN.

Mamadou Alassane WAGUE

alwa6076@hotmail.fr
bigmums76@yahoo.fr
http://idy012.unblog.fr

Publié dans ACTUALITE DU JOUR | 2 Commentaires »

THIAT

Posté par idy012 le 20 avril 2010

idywade1.jpgTAALIPHANE THIAT,MAALIPHANE THIAT…

SAYE DAANE SALAAKHANE LATHE!

Bismilahi thiat, Rahmani thiat, Rahimi Lah!

L’entame de mes propos renseigne sur mes voeux les plus ardents de voir enfin aboutir les retrouvailles de toute la famille Libérale,autour de son Secrétaire National,par ailleurs, Chef de l’État de notre si cher SENEGAL.

Selon certains échos relayés par une certaines presse,Idrissa SECK qui a été reçu 2 fois de suite la semaine dernière par le Président de la République, serait sur le point d’être officiellement nommé Ministre d’Etat,Conseiller Spécial du Chef de l’Etat ou conseiller tout court.
Justement,nous nous refusons à cette interprétation qui entretien les germes de la division.
Il s’agit dès maintenant de faire bloc autour de l’essentiel.
Cet essentiel reste la constante ABDOULAYE WADEqui demeure le noyau autour duquel,les satellites  gravitent avec un orbite bien défini.

Le bloc-équipe semble en effet se mettre en place avec la formalisation effective des retrouvailles entre Le président Abdoulaye WADE et l’un des ses fils, en l’l'occurrence, Idrissa SECK.

Nulle est mon intention de revenir sur le passé chargé négativement et positivement.Nous l’invoquons uniquement dans le but de nous baliser une nouvelle voie pour les actions futures et ce,dans l’intérêt exclusif du pays.

On ne se lasserait de le répéter,l’horizon 2012 se profile immanquablement et l’opposition qui est de plus en plus organisée, il nous faut faire preuve d’imagination et de créativité pour barrer la route aux marchands d’illusions.
Rien ni personne ne doit être négliger.

Des alliés de l’Alliance Sopi pour Toujours en passant par les nouveaux convertis, tout le monde a sa partition à jouer sous la houlette d’un expert politique.

Accepter un leadership au sein du PDS est d’une absolue nécessité si l’on souhaite maintenir les acquis de ces 10 dernières années et parachever l’oeuvre gigantesque et formidable entamée par Le MAÎTRE,SECRÉTAIRE NATIONAL DU PDS, Son Excellence ABDOULAYE WADE.

20 avril 2010

L’UNION SACRÉE
Mamadou Alassane WAGUE

Publié dans ACTUALITE DU JOUR, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

Le blog de Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bloc-notes de Raoul d'Andrésy
| Social Democratic Union / U...
| Kitoka Moke Mutondo